du 24.04.19 au 05.05.19

Centre de la Mémoire Urbaine


Tout public |
Déficients mentaux et psychiquesSourds et malentendants

Partager cet événement

Dominique Prévost a déposé en 2012 son fonds photographique au Centre de la Mémoire. Il souhaitait ainsi restituer, par une multiplicité d’indices, à la fois l’homme et le territoire dont il est issu. Cela fonde la double allusion du titre Dunkerquois.

Sa technique photographique, volontiers bousculée ou délibérément soumise à des protocoles particuliers, Dominique Prévost a voué ses constructions d’image à la captation du monde composite et complexe dont il est contemporain et dont il participe lui-même.

L’espace et l’être y sont indissociables, saisis dans leur rapport, que l’homme y soit visible ou influent par son ouvrage.

À cette œuvre humaniste, l’exposition ajoute le souverain paramètre des archives : le temps ! Si le photographe a répondu aux injonctions de l’instant, c’est aujourd’hui une époque qu’il révèle après quatre décennies de mutation et d’oubli, avec un fort parfum d’ADN.